Sécuriser les technologies opérationnelles

En ouvrant la voie à la convergence entre les technologies de l’information (IT) et les technologies opérationnelles (OT), l’Industrie 4.0 expose les entreprises à de nouveaux risques de sécurité qu’il convient de prévenir et contre lesquels elles doivent se défendre.

Il est tout à fait possible de sécuriser les systèmes industriels sans perturber leur bon fonctionnement. Découvrez comment BlackBerry peut aider votre entreprise à mettre en place une stratégie de sécurité opérationnelle efficace pour protéger ses processus, ses effectifs et ses bénéfices tout en réduisant les vulnérabilités et les incidents de sécurité.
Convergence IT - OT

Convergence IT - OT

Vers la numérisation et l’automatisation

Pendant de nombreuses années, les systèmes industriels ont fonctionné de façon autonome, sous la surveillance d’opérateurs et en étant rarement, voire jamais, connectés à un réseau. À ce titre, ils ne présentaient guère d’intérêt pour les attaquants, dans la mesure où les technologies OT et IT n’étaient pratiquement jamais intégrées.

Aujourd’hui en revanche, les systèmes industriels évoluent vers la numérisation et l’automatisation dans le but d’apporter de nouvelles capacités et un niveau supérieur d’efficacité grâce à des innovations et des intégrations technologiques. L’accélération de la convergence des technologies informatique (IT) et opérationnelles (OT) améliore les performances opérationnelles, créant un paysage complexe où il est nécessaire de gérer les cybermenaces, les vulnérabilités et les risques.

Faire face à l’essor des cybermenaces

Avec l’avènement de l’Industrie 4.0, la prévalence et la sophistication des cyberattaques vont connaître une croissance exponentielle. Quelques chiffres :
Structural Dependency
En 2020, le nombre d’incidents visant des technologies opérationnelles et des systèmes de contrôle a augmenté de 2 000 % !
Structural Dependency
1 cyberattaque sur 4 visant le secteur manufacturier provient d’un ransomware
Structural Dependency
47 % des attaques touchant l’industrie manufacturière sont introduites par le biais de vulnérabilités 
Structural Dependency
Les vulnérabilités se développent « dans la nature » pendant en moyenne 1 897 jours, soit 5,2 ans (8 152 jours dans le pire des scénarios).
Améliorer et sécuriser la résilience opérationnelle

Améliorer et sécuriser la résilience opérationnelle

Avec cette nouvelle épée de Damoclès au-dessus de leurs usines, les entreprises manufacturières doivent revoir la posture de sécurité de leurs technologies opérationnelles et intégrer une stratégie de protection à leur programme de gestion des risques en adoptant une solution de bout en bout capable de prévenir, de détecter et de répondre aux menaces, tout en renforçant bien sûr leur ligne de défense contre les attaques visant la chaîne logistique.

Votre chaîne d’approvisionnement et votre environnement de contrôle industriel (ICS) sont-ils vulnérables ?

La plateforme CylancePROTECT ne se contente pas de stopper les brèches : elle les empêche de se produire.

Préparer
Une évaluation des compromissions permet aux entreprises d’identifier les failles de sécurité et de signaler les mesures correctives efficaces.
Prévenir
La surveillance permanente des systèmes, des réseaux, des appareils, des équipes et de l’environnement facilite la détection des menaces, en ligne comme hors ligne.
Intervenir
La création d’un plan détaillé de réponse aux incidents (IR) minimise l’impact d’une attaque en cas de violation.

Tous les secteurs industriels se caractérisent par une orientation opérationnelle particulière. Cependant, nombre d’entre eux s’appuient sur des infrastructures physiques étendues, ce qui implique le développement d’une approche systématique sur mesure pour évaluer et maintenir la posture de sécurité de leurs systèmes de contrôle industriel (ICS), architectures, systèmes et appareils traditionnels, sans procéder au moindre remplacement.

- Hans-Peter Bauer, senior vice-président de BlackBerry en charge des ventes Cybersécurité dans la région EMEA.